top of page

Le groupe

Los Callejeros veut emmener tout le monde dans un voyage musical vers des mondes différents, inspiré par des rencontres interculturelles, locales et internationales. Avec leur son incomparable du rythme métisse du monde, ces artistes globe-trotters vous feront perdre la tête dans une fête écrasante.

Chaque callejero ajoute sa propre identité musicale au melting-pot, expérimentant librement des grooves afro-latins, de la musique folklorique ethnique, du reggaeskanks, du jazz et du rock, des trucs gitans balkaniques et une pincée de larmes européennes.

Leur poésie d'argot urbain chante les grands clichés de la vie, la conscience sociale et les grands thèmes de notre monde dans différentes langues. Los Callejeros a la réputation d'être une surprise musicale chaleureuse.

Callejero [ka-jee-chee-ro],

musicien de rue - rencontre - graisseur de rue - melting pot - confrontation - visions sur la vie - métis malegria los locos del barrio citoyenneté du monde globe-trotter artiviste -bb3b-136bad5cf58d_II adj - de la rue - rue - vie de la rue - chien errant - spontané - interculturel - authentique - du monde - volontaire - intermédial - personal - self-willed the road - to jam   IV excl. · pata de perro – pura vida · chido · chevere · ubqumao !

 

Los Callejeros c'est :

  • 'El Paquito' Frank Mercado Avalos  : chant, quena, gaita et accordéon

  • 'El QT' Peter Morris  : chant, guitare

  • 'El Jéfé' Jef Gravez  : contrebasse

  • 'Dr Chaos' Luis Valle Moya  : guitare, jarana et quijada

  • 'El Diablo' Christophe Millet  : congas et percussions

  • 'El Doeffe' David Vertongen  : batterie et percussions

  • 'El Dino' Sam Versweyveld  : trompette, conque, scrutateur et voix

  • 'Danito Morado' Daan Morris  : trombone, clavier et voix

L'histoire

Le groupe Los Callejeros trouve ses racines dans le documentaire musical « Caro o Moneda », tourné à Cuba. Ce documentaire bouleversant, touchant et touchant a été sélectionné au festival du documentaire Docville 2006. Le projet et ses créateurs suscitent l'enthousiasme de nombreux musiciens professionnels et donnent naissance au groupe Los Callejeros.

 Leur premier album, 'El Camino es el Destino', est sorti en 2008. Même Selah Sue, une artiste débutante à ce moment-là, a contribué au CD avec une piste cachée. Los Callejeros s'est ensuite rendu au Pérou pour tourner le docu-clip 'Mas Corazon'. Cela a lancé leur tournée du même nom, apportant leur ambiance de rue à de plus grandes scènes.

En plus de jouer sur des scènes traditionnelles, le groupe a décidé de tourner avec une scène mobile autogérée. Cela leur a permis d'emmener leur musique partout où leur chemin les a menés et de rencontrer leur public partout dans un cadre intimiste.

2011 a vu la sortie de leur deuxième album 'Presente!', comprenant des collaborations avec le groupe portugais 'Terrakota', le groupe belge 'Les Talons Gitans' et le projet socio-artistique local 'MurgaLova'. Et à la fin de la même année, le groupe se rend à Barcelone pour enregistrer un nouveau clip, 'Amourouse'.

Au cours de leurs voyages à travers l'Amérique du Sud, le groupe s'est inspiré de toutes les personnes et de tous les sons qu'ils ont rencontrés sur leur route, dont les deux premiers albums en témoignent. Plus tard, de retour en Belgique et profitant pleinement du melting-pot belge, de nouvelles chansons ont émergé, et elles se sont retrouvées sur le troisième album, 'Ukamao !', sorti en février 2015.

Los Callejeros continue d'évoluer et leur voyage musical est loin d'être terminé. Leur prochain album "Fortuna" promet encore plus de temps forts musicaux. Une collection d'histoires sur l'amour, l'espoir et la recherche du bonheur. Préparez-vous pour une aventure pleine de rythme et d'émotion.

 

Los Callejeros a joué, entre autres festivals et salles, Colora Festival, Mondihalle, Rootstock, Patersholfeesten, Marktrock, Het Depot, De wereldfeesten, Fiesta Mundial, Soirée tropical, Route Du Soleil (France), Couleur Café, Polé Polé, Vijverfestival, Gitannekesfoor, Outremeuse. Leurs collaborations musicales incluent des artistes comme le groupe de percussions Lokomotiv, Xamanek, Alfredo Valiente, Buritaca, Kollasuyu-Ñan, Dirk Timmermans (The Internationals), Ipiraña, Monterey de Cuba et Sansstilloh de Louvain.

bottom of page